Activités de Cardio-training Fitness Cardio
Golf

On trouve dans plusieurs pays, à des époques lointaines, beaucoup de jeux qui s'apparentent au golf.
A la fin du moyen âge, on pratiquait en hollande un jeu appelé Kolven; mais c'est à Saint Andrews, en écosse, que le golf prit naissance, très probablement en 1413.
Jacques II interdit le nouveau jeu, craignant que ses sujets abandonnent le tir à l'arc.
Ce n'est qu'au XVII ème siècle que le golf put être pratiqué librement en écosse.

Nous devons les premières règles du jeu au Royal and Ancient Golf Club (R & A) de Saint Andrews, qui les a établies en 1754 ; elles ont peu changé depuis.
Aujourd'hui encore, tous les pays reconnaissent l'autorité du R & A, d'autant plus qu'il n'existe pas d'organisme international de réglementation.

Le jeu de golf consiste à frapper une balle avec un bâton pour la loger dans le trou du vert en un minimum de coups. Un parcours comprend 18 trous. Pour chaque trou, le terrain est parsemé d'obstacles qui séparent le tertre de départ du vert; le trou, creusé dans celui-ci, est signalé par un drapeau.

Les joueurs jouent individuellement ou en équipe de deux. Il y a deux sortes de compétitions au golf : la partie par coups (stroke play) et la partie par trous (match play).
Lors d'une partie par coups, le joueur qui complète le parcours de 18 trous avec le moins de coups est déclaré vainqueur.
Lors d'une partie par trous, le gagnant de chaque trou est celui qui y fait entrer sa balle en moins de coups que son adversaire; le total des coups est toutefois sans importance et c'est par trou que l'on établit le résultat final.

Terrain et équipement

Parcours

Un parcours se compose de 18 trous dont la longueur totale atteint de 5 km à 7 km.
Chacun des trous est de longueur différente: les plus courts mesurent de 100 yards (100 m) à 200 yards (200 m), et les plus longs, jusqu'à 600 yards (600 m).

Chaque trou comporte :

  • un tertre de départ de 10 yards (10 m) sur 20 yards (20 m) environ, où le joueur place la balle sur un tee pour jouer son premier coup.
  • une allée, partie du terrain où l'herbe est coupée pour faciliter le deuxième coup, qui comprend aussi une zone appelée rough, où l'herbe pousse en liberté et qui peut même être boisée.
  • les obstacles que sont les trappes de sable, les fosses, les cours d'eau, les lacs ou les étangs.
  • le vert, où l'herbe est rase et dans lequel se trouve le trou.
  • le trou, d'un diamètre de 4 1/4 po (110 mm) et d'une profondeur de 4 po (100 mm).
  • le drapeau, d'une hauteur de 7 pi (2 m) environ, qui indique aux joueurs la position du trou et que l'on retire lorsque les golfeurs jouent sur le vert.
Bâtons

Le nombre maximal de bâtons qu'un joueur peut emporter dans son sac est de 14.
Lorsqu'un joueur casse un bâton, il peut le remplacer mais ne peut en emprunter un à un autre joueur.

Les bâtons peuvent être très différents les uns des autres. Il en existe trois types:
A) les bois sont des bâtons dont la tête est généralement faite en bois, en plastique ou en métal léger, et dont la face est en principe plus large que la partie arrière; on les utilise pour les coups longs.
B) les fers sont des bâtons dont la tête est habituellement en acier, la partie arrière étant en général plus étroite que la partie avant.
C) le potteur est un bâton à face droite, en bois ou en métal, utilisé seulement sur le vert pour faire rouler la balle vers le trou.

Les bâtons, exception faite du potteur, n'ont qu'une seule face destinée à frapper la balle. Il est interdit d'utiliser des bâtons dont les faces spéciales portent des empreintes à bords aigus ou rugueux dans le but de donner un effet au mouvement de la balle.
La longueur du manche et l'angle de la face varient d'un bâton à l'autre selon l'usage auquel il est destiné. Plus la face est ouverte, plus les bâtons lèvent la balle.
La trajectoire de la balle varie en fonction du bâton utilisé, tant pour les bois que pour les fers.
La poignée, qui prolonge le manche, ne doit comporter aucune encoche ni être moulée ou creusée de façon à mieux s'adapter aux mains.

Balle

La balle se compose d'un noyau de caoutchouc entouré de fil élastique et d'une gaine laquée blanc.
Sa surface est recouverte de 342 alvéoles minuscules qui permettent de donner de l'effet à la balle selon les besoins.
Son poids maximal est de 46 g et son diamètre, de 4l mm. (aux états-unis et lors de certains tournois internationaux, on utilise une balle dont le diamètre maximal est de 43 mm).

Golfeurs et officiels

Golfeurs

Le golf se joue seul ou à deux, trois ou quatre joueurs, individuellement ou en équipes. Au niveau international, il y a des tournois messieurs et dames individuels et par équipes. Il existe des championnats distincts pour les amateurs et les professionnels, mais aussi des omniums destinés aux deux catégories de g ifeurs.
Chaque joueur peut retenir les services d'un cadet pour porter les bâtons et le seconder conformément aux règles.
Le cadet éclaireur est celui qui est employé par le comité organisateur du tournoi pour indiquer aux joueurs les positions des balles sur le parcours.

Officiels

L'arbitre est nommé par le comité organisateur du tournoi pour suivre les joueurs et résoudre les questions de fait selon les règlements. La décision de l'arbitre est finale et sans appel. Lors d'une partie par coups, c'est un marqueur désigné par le comité qui marque les coups des golfeurs. Cependant, le plus souvent, ce sont les golfeurs qui font le parcours ensemble qui tiennent réciproquement la carte de l'autre.

Définitions

Position initiale

Un joueur est en position initiale lorsqu'il est installé face à la balle, prêt à la frapper avec son bâton qui repose sur le sol.

Balle en jeu

La balle est en jeu dès que le joueur a frappé un coup sur le tertre de départ.
Elle reste en jeu jusqu'à ce qu'elle entre dans le trou à moins qu'elle soit hors limites, perdue, relevée ou remplacée par une autre balle conformément aux règles du jeu.

Eau fortuite

Accumulation temporaire d'eau visible à l'endroit où le joueur prend ou a pris position, et qui n'est pas un obstacle.

Honneur

Le joueur qui a le droit de jouer le premier départ a l'honneur.

Détritus

Les détritus sont les objets naturels qui ne sont pas fixés, ne poussent pas et n'adhèrent pas à la balle: cailloux, feuilles, brindilles, branches et même fumier, vers, insectes et rejets faits par eux.

Obstruction

Tout élément artificiel érigé ou abandonné sur le terrain à l'exception des éléments servant à indiquer les limites du terrain: murs, clôtures, piquets et palissades; il peut aussi s'agir de routes et de chemins, d'obstacles d'eau et de ponts.
Par nombre de coups théoriquement nécessaires à un professionnel pour réussir un parcours. Le par peut aller de 3 à 6; il est plus élevé, pour le même parcours, chez les dames que chez les messieurs.
Un joueur réussit un birdie s'il finit le trou en un coup de moins que le par, un eagle s'il lui faut deux coups de moins que le par et un bogey s'il lui faut un coup de plus que le par.

Intervention fortuite

Il y a intervention fortuite lorsqu'une balle en mouvement est arrêtée ou déviée par tout élément étranger à la partie.

Règles générales

Renonciation

Les golfeurs ne sont pas tenus de renoncer à un ou plusieurs règlements.

Aide et conseils

Un golfeur peut donner ou demander un conseil seulement à son partenaire ou à l'un ou l'autre de leurs cadets. Les conseils peuvent porter sur le choix du bâton ou la manière de porter le coup.
Pour jouer un coup, un golfeur ne doit pas demander ou accepter une aide physique ou une protection contre les éléments.
Par contre, un golfeur peut se faire indiquer la ligne de jeu par n'importe qui à condition que tout repère concernant cette ligne soit retiré avant que le golfeur ne joue son coup.

Appareil spécial

Tout appareil qui pourrait aider un golfeur dans l'exécution de son coup, pour évaluer la distance à parcourir par exemple, est interdit.

Coups d'entraînement

Aucun golfeur ne peut faire un coup d'entraînement pendant que quelqu'un d'autre joue un trou.
Lors d'une partie par coups, les golfeurs ne peuvent jouer de coups d'entraînement le jour du tournoi.

Interruptions

On ne peut interrompre le jeu à moins qu'un joueur estime qu'il peut y avoir danger à cause de la foudre ou lorsqu'un joueur se trouve subitement malade.

Balle impropre au jeu

Si la balle est endommagée au point d'être considérée comme impropre au jeu, le golfeur peut lui substituer une nouvelle balle.
Elle devra être placée à l'endroit où reposait la balle d'origine.
La substitution ne peut se faire qu'en présence de l'adversaire ou du marqueur, et seulement sur le trou en jeu.

Frapper la balle

La balle doit être frappée franchement avec la tête du bâton et non poussée, queutée ou cueillie.
Si un golfeur frappe la balle deux fois en jouant son coup, il doit compter le coup joué plus une pénalisation d'un coup, c'est-àdire deux coups au total.

Identifier ou nettoyer la balle

Sauf dans un obstacle, le joueur peut relever la balle en jeu sans obtenir de pénalisation pour l'identifier. Il doit la replacer à l'endroit d'où el le a été relevée à condition que cela se fasse en présence de son adversaire ou du marqueur.
Une balle peut être nettoyée lorsqu'elle est relevée si elle se trouve dans une position injouable, hors d'une obstruction, dans une eau fortuite ou sur un terrain en réparation, dans un obstacle d'eau ou sur le vert.

Etiquette

Il est important que tous les golfeurs respectent les règles de l'étiquette, même s'il n'y a pas de pénalisation particulière qui est prévue aux règlements pour un cas donné.
Aucun golfeur ne doit jouer avant que les joueurs qui le précèdent soient hors d'atteinte.
Les golfeurs doivent éviter d'adopter un rythme de jeu d'une lenteur excessive.
Les golfeurs évitent de faire le moindre bruit ou mouvement qui pourrait gêner le golfeur qui joue un coup.
Sur le parcours, les golfeurs et les cadets s'efforcent d'éviter tout dommage au terrain. Sur le vert, ils doivent éviter d'abîmer la surface ou de détériorer le trou. Avant de quitter une fosse, le golfeur doit reboucher avec soin tous les trous qu'il a pu y faire.

Relever la balle

Seul le propriétaire d'une balle, son partenaire, l'un ou l'autre de leurs cadets ou une personne autorisée peuvent relever la balle à condition de respecter les règles officielles ou les règles locales.
S'il y a infraction, le propriétaire est responsable et subit une pénalisation de deux coups; il doit replacer la balle sous peine d'être disqualifié.
Lors d'une partie par trous, le golfeur fautif perd automatiquement le trou.

Dropper la balle

Un golfeur droppe la balle lorsqu'il doit la remettre en position.
La balle ne peut pas être droppée par un autre joueur ou un cadet.
Pour dropper la balle, le joueur doit faire face au trou et la laisser tomber par-dessusson épaule. Si la balle touche le joueur avant d'atteindre le sol, elle sera droppée de nouveau sans qu'il y ait pénalisation. Si elle s'arrête contre le golfeur et se déplace lorsqu'il bouge, la balle sera jouée où elle se trouve.
La balle doit être droppée aussi près que possible de l'endroit où elle reposait, mais pas plus près du trou, à moins qu'il existe une règle locale qui l'autorise.
Si la balle droppée roule dans un obstacle, hors des limites du terrain, en direction du trou ou à plus de deux longueurs de bâton de l'endroit où elle reposait, elle sera droppée de nouveau sans qu'il y ait de pénalisation.

Placer la balle

Pour autant que les règlements locaux le permettent, une balle peut être placée ou déplacée par le joueur, par son partenaire ou par l'un ou l'autre de leurs cadets sur le point où elle reposait (à moins qu'une règle ne permette qu'elle soit replacée ailleurs).
La balle ne peut toutefois pas être replacée plus près du trou.

Marque

Parties par trous
Lors d'une partie par trous, le gagnant de chaque trou est celui qui frappe le moins de coups pour faire entrer la balle.
Une partie compte un nombre déterminé de trous; cependant, la partie s'arrête lorsqu'un joueur a plus de trous d'avance qu'il n'en reste à jouer, puisque l'adversaire ne peut évidemment plus le battre.
Lors d'une partie à trois balles, chaque golfeur joue deux parties distinctes.
Lors d'une partie à la meilleure balle, chaque golfeur joue contre la meilleure balle de ses adversaires.
Lors d'une partie à quatre balles, deux golfeurs jouent leur meilleure balle contre la meilleure balle de leurs deux adversaires.

Partie par coups

Lors d'une partie par coups, on additionne le nombre de coups nécessaires à chaque golfeur pour compléter le parcours.
Le vainqueur est celui qui frappe le moins de coups.
Après chaque trou, le marqueur effectue avec le golfeur le décompte des coups.
A la fin de la partie, le marqueur signe la carte et la remet au golfeur; celui-ci est seul responsable du décompte des coups enregistrés pour chaque trou.
Lors d'une partie par coups à quatre balles, deux golfeurs jouent comme partenaires, chacun jouant sa propre balle.
Pour chaque trou, on tient compte du nombre de coups obtenus par celui des partenaires qui a la marque la plus basse.
Dans les concours contre bogey, contre par et stableford, les golfeurs jouent contre un décompte fixé pour chaque trou du parcours ou du match.

Handicap

Chaque golfeur a un classement qui va de 0 à 24 (0 à 36 chez les dames), d'après le nombre moyen de coups par lequel il dépasse le total des pars des 18 trous du parcours.
Dans certains pays, les parcours de golf sont normalisés et le handicap des golfeurs vaut sur tous les terrains.
Lors d'une partie par coups, on retranche de la marque finale le handicap de chaque golfeur.
Lors d'une partie par trous, on ajoute ou on retranche un nombre déterminé de coups à chaque trou.

Début de la partie

Sur le tertre de départ

Les golfeurs doivent frapper leur premier coup du tertre de départ, entre deux marques espacées d'une dizaine de mètres.
Ils peuvent placer leur balle directement au sol, ou sur un tee.
L'ordre des golfeurs est déterminé par tirage au sort. Le golfeur ou l'équipe qui a gagné le trou précédent a l'honneur.
Lorsqu'un trou a été partagé (égalité aux coups), le golfeur ou l'équipe qui avait l'honneur au départ précédent le conserve.

A l'extérieur du tertre de départ

Si un joueur frappe son premier coup de l'extérieur du tertre de départ lors d'une partie par trous, son adversaire peut exiger que le coup soit repris; il n'y a pas pour autant de pénalisation.
Lors d'une partie par coups, le golfeur fautif encourt une pénalisation de deux coups, le coup frappé ne comptant pas; s'il refuse de reprendre son coup, il peut être disqualifié.
Les golfeurs sont toutefois autorisés à se placer à l'extérieur du tertre de départ pour frapper la balle à condition que celle-ci soit placée sur le tertre de départ.

Balle tombée du tee

Si une balle qui n'est pas encore en jeu tombe du tee, ou si le golfeur la fait tomber du tee en prenant sa position initiale, la balle peut être remise en place sans pénalisation.
Cependant, si le coup a été effectivement exécuté, que la balle soit ou non en mouvement, le coup est compté, sans pénalisation.

Dans l'alléeOrdre des golfeurs

Les golfeurs jouent alternativement, les coups de pénalisation ne changeant pas l'ordre du jeu.
Lors d'une partie par trous, si un golfeur joue alors que c'était à son adversaire de jouer, celui-ci peut immédiatement exiger du golfeur fautif qu'il rejoue son coup, sans pénalisation.
S'il joue alors que c'était à son partenaire de jouer, le golfeur fautif fait perdre le trou à son équipe.
Lors d'une partie par coups, le coup est bon lorsqu'un golfeur joue alors que c'était à son adversaire de jouer et la balle est réputée en jeu.
S'il joue alors que c'était à son partenaire de jouer, le coup est annulé et le golfeur fautif encourt une pénalisation de deux coups; il doit par ailleurs reprendre son coup.

Manière de jouer

Le joueur dont la balle est la plus éloignée du trou joue le premier.
La balle doit être jouée où elle se trouve et ne doit pas être intentionnellement déplacée ou touchée, exception faite des cas où le golfeur droppe ou relève la balle.
Lorsque la balle se trouve dans l'herbe longue, les joncs, les buissons ou toutes pousses similaires, le golfeur ne doit toucher que ce qui est nécessaire pour retrouver sa balle et l'identifier.
Il ne doit rien faire qui puisse améliorer la ligne du jeu ou la position de la balle.
Un joueur ne peut pas exiger de voir la balle quand il joue un coup.
Il est défendu d'améliorer la ligne de jeu en déplaçant, courbant ou cassant ce qui est fixé ou pousse dans le sol, ou en enlevant ou en aplanissant le sable, le soi meuble, les plaques de gazon et autres irrégularités du terrain qui pourraient affecter de quelque façon que ce soit la position de la balle du joueur.
Tout détritus peut être enlevé sans pénalisations sauf si la balle et un détritus se trouvent l'un et l'autre dans un obstacle.
On ne peut pas enlever de détritus lorsque la balle est en mouvement.
Un golfeur ne doit pas jouer pendant que sa balle est en mouvement, sauf si elle se trouve dans l'eau ou si elle bouge alors qu'il a commencé son élan.

Obstacles

La balle qui repose dans un obstacle doit être jouée où elle se trouve. Avant de jouer son coup, le golfeur ne doit pas toucher le soi dans l'obstacle ou l'eau avec un bâton ou autrement.
Lorsqu'une balle repose dans un obstacle d'eau, le golfeur peut dropper une balle en encourant une pénalisation d'un coup. Il doit le faire en arrière de l'obstacle d'eau, aussi près que possible du point d'où la balle d'origine a été jouée.
Si la balle repose dans un obstacle d'eau latéral, c'est-à-dire qu'il est impossible de dropper une balle derrière l'obstacle, le golfeur peut choisir de dropper une balle à une distance de deux bâtons du point où la balle a traversé la lisière de l'obstacle, ou de jouer au point d'où la balle d'origine a été jouée.

Balle perdue ou hors limites

Si une balle est perdue (sauf si elle se trouve dans un obstacle d'eau) ou si elle se trouve hors limites, le golfeur doit joueur son coup suivant aussi près que possible de l'endroit où la balle d'origine a été jouée; il encourt une pénalisation d'un coup.
S'il s'agit d'un coup de départ, le golfeur joue à partir du tertre de départ; il peut utiliser un tee.
Si le coup a été joué sur le parcours ou à partir d'un obstacle, le golfeur doit dropper une balle.
Si le coup est joué sur le vert, la balle est placée.
Un golfeur peut se tenir hors des limites du terrain pour frapper une balle si celle-ci se trouve à l'intérieur des limites.

Balle injouable

Le golfeur est seul juge pour décider si sa balle est injouable.
Elle peut être déclarée injouable en tout point du parcours, à l'exception des obstacles d'eau.
Lorsqu'un joueur juge que sa balle est injouable, il encourt un coup de pénalisation et peut jouer son coup suivant comme s'il s'agissait d'une balle hors limites, ou dropper une balle (à condition de ne pas se rapprocher du trou).

Mauvaise balle

Lors d'une partie par trous, si un joueur joue un coup avec une autre balle que la sienne, il perd le trou à moins que la faute ne se produise dans un obstacle.
Lors d'une partie par coups, le golfeur fautif encourt une pénalisation de deux coups, sauf dans un obstacle.
Dans un obstacle, le golfeur qui a frappé une balle qui n'est pas la sienne doit la replacer et continuer de jouer avec la sienne.
Si un golfeur finit le trou avec une balle qui n'est pas la sienne, il encourt une pénalisation de deux coups et doit jouer à nouveau avec sa balle avant le début du trou suivant.
S'il ne se plie pas à ce règlement, il est disqualifié.
Si un golfeur frappe une balle qui a été droppée ou placée au mauvais endroit, il perd le trou lors d'une partie par trous ou encourt une pénalisation de deux coups lors d'une partie par coups.

Balle provisoire

Lorsque la balle est réputée perdue ou hors limites, le golfeur, afin de gagner du temps, peut jouer tout de suite une autre balle de l'endroit où la première balle a été jouée.
S'il s'agit d'un coup de départ, le golfeur joue à partir du tertre de départ, d'où il peut jouer de n'importe quel point à condition d'en respecter les limites.
Si le coup a été joué sur le parcours ou à partir d'un obstacle, le joueur doit dropper une balle.
Sur le vert, en pareil cas, la balle doit être placée.
Si le golfeur retrouve sa balle sur le parcours, il continue à jouer avec la balle originale et retire la balle provisoire du jeu.
Si la balle est effectivement perdue ou hors limites, le golfeur continue à jouer avec la balle provisoire mais encourt une pénalisation d'un coup.
Une fois que la balle provisoire a été frappée d'un point du parcours plus près du vert que le point où la balle originale a été déclarée perdue, la balle provisoire devient la balle du joueur.
En cas d'infraction, le golfeur perd le trou lors d'une partie par trous ou encourt une pénalisation de deux coups lors d'une partie par coups.

Sur le vert

Règles générales

Lorsque la balle d'un golfeur est en mouvement après un coup sur le vert, la balle d'un autre concurrent ne doit pas être jouée ou touchée.
Si la balle est arrêtée ou déviée par un élément étranger à son mouvement, le coup est annulé et la balle est replacée à sa position originale.
Lorsqu'une partie quelconque de la balle est en suspens sur le bord du trou et que la balle se maintient dans cette position plus de quelques secondes, elle est réputée être en repos.
Lorsqu'il est nécessaire de relever une balle sur le vert, sa position doit être marquée.
Lorsqu'un golfeur relève sa balle sans en marquer la position, il encourt une pénalisation d'un coup et doit remettre la balle autant que possible au point où elle se trouvait avant la faute.
Lorsqu'une balle repose sur un vert autre que celui qui est en jeu, elle doit être relevée et droppée en dehors du vert, aussi près que possible de l'endroit où elle se trouvait mais non dans un obstacle ni plus près du trou en jeu. Cela se fait sans pénalisation.

Ligne de pott

La ligne de pott (coup roulé) ne doit pas être touchée, sauf si un golfeur doit en lever un détritus, réparer les dégâts faits au vert par l'impact d'une balle ou nettoyer sa balle.
Si une obstruction inamovible se trouve dans la ligne de pott, le golfeur peut relever la balle sans la placer plus près du trou, sans pénalisation.
Le partenaire d'un go!feur, son cadet ou le cadet de son partenaire peut, lorsque la balle du joueur est sur le vert et avant que le coup soit joué, indiquer une ligne de jeu, mais non la toucher. Il est interdit de placer une marque en quelque endroit que ce soit sur le vert pour indiquer une ligne de jeu.
Durant le jeu d'un trou, un golfeur ne doit pas éprouver la surface du vert en faisant rouler une balle, en frottant ou en grattant la surface.

Drapeau

Avant de jouer son coup, un golfeur peut faire prendre en charge, retirer ou lever le drapeau pour indiquer l'emplacement du trou.
Un drapeau est réputé pris en charge lorsqu'il est retiré et tenu près du trou alors qu'un golfeur est en train de jouer.
Si la balle d'un golfeur touche le drapeau ou la personne l'ayant pris en charge, celui-ci perd le trou lors d'une partie par trous ou encourt une pénalisation de deux coups lors d'une partie par coups. Cette règle s'applique lorsque la balle touche le drapeau qui est dans le trou et non pris en charge si elle est jouée d'un point quelconque sur le vert.
On ne doit pas retirer, lever ou prendre en charge le drapeau lorsqu'une balle est en mouvement.
Si la balle est appuyée contre le drapeau lorsque ce dernier est dans le trou, le golfeur a le droit de faire retirer le drapeau et, si la balle tombe dans le trou, on considère qu'il l'a faite entrer à son coup précédent.

Interventions

Règle générale

Il y a intervention fortuite quand une balle en mouvement est arrêtée ou déviée par tout élément étranger à la partie.
Lorsqu'une balle repose dans un obstacle ou sur le vert, si le golfeur considère que la balle de l'adversaire peut être frappée par sa balle ou gêne son coup, il peut demander que l'adversaire relève sa balle sans pénalisation.

Balle en mouvement

Si une balle en mouvement est accidentellement arrêtée ou déviée par tout élément étranger à la partie, la balle devra être jouée de l'endroit où elle se trouve, sauf sur le vert, où elle doit être replacée.
Si la balle se loge dans un élément mobile (objet ou animal), le golfeur doit dropper une balle ou, s'il joue sur le vert, placer une balle aussi près que possible de l'endroit où l'intervention fortuite s'est produite. Il n'y a pas de pénalisation.
Si un golfeur fait dévier sa propre balle ou si elle est déviée par son partenaire ou l'un ou l'autre de leurs cadets, ou leur équipement, il perd le trou lors d'une partie par trous ou encourt une pénalisation de deux coups lors d'une partie par coups.

Lors d'une partie par trous, si la balle d'un golfeur est arrêtée ou déviée par un adversaire, son cadet ou son équipement, l'adversaire perd le trou à moins que la balle ne frappe la personne chargée du drapeau.
Lors d'une partie par coups, à quelques exceptions près, la balle doit être jouée de l'endroit où elle se trouve, sauf sur le vert, où elle doit être replacée.

Balle au repos déplacée

Si une balle au repos est déplacée par un élément étranger, à l'exception du vent et de l'eau, le joueur replace la balle avant de jouer son coup, sans pénalisation.
Lorsqu'une balle est en jeu, si un golfeur, son partenaire ou l'un ou l'autre de leurs cadets, intentionnellement, déplace, touche ou relève la balle, celle-ci est replacée et le golfeur encourt une pénalisation d'un coup.
Si une balle en jeu se déplace accidentellement une fois qu'un golfeur a pris la position initiale, on considère qu'il a provoqué son déplacement et il encourt une pénalisation d'un coup.
Lors d'une partie par trous, si la balle d'un golfeur est touchée ou déplacée par un adversaire, son cadet ou son équipement, l'adversaire encourt une pénalisation d'un coup et la balle est replacée.
Lors d'une partie par coups, dans la même situation, la balle doit être replacée, sans pénalisation.
Si la balle d'un golfeur est déplacée par celle d'un adversaire, il n'y a pas de pénalisation.

Obstruction

Toute obstruction mobile peut être déplacée.
Si la balle est déplacée en même temps, on la remet en place sans qu'il y ait de pénalisation.
Si la balle se trouve près d'une obstruction inamovible (eau fortuite, terrain en réparation, trou d'un animal fouisseur, etc.) Le golfeur peut choisir de jouer son coup tel quel ou de dropper une balle aussi près que possible de l'endroit où la balle repose mais sans la rapprocher du trou. Il n'y a pas de pénalisation.

Sur le vert

Les règlements sont différents selon qu'il s'agisse d'une partie par trous ou d'une partie par coups.
Lors d'une partie par trous, si le golfeur considère que la balle de l'adversaire peut être frappée par sa balle ou qu'elle gêne la position de ses pieds ou son coup, il peut demander que l'adversaire relève sa balle, sans pénalisation.
Si la balle du golfeur pousse la balle de l'adversaire dans le trou, ce dernier est censé avoir fait entrer sa balle à son dernier coup.
Si la balle du golfeur déplace celle de l'adversaire, celui-ci peut replacer sa balle.
Un golfeur peut concéder à son adversaire l'avantage en considérant qu'il aura fait entrer sa balle avec le coup suivant. Dans ce cas, il peut déplacer la balle de son adversaire pour jouer son coup.
Lors d'une partie par coups, si le golfeur considère que la balle de l'adversaire peut être frappée par sa balle ou qu'elle gêne la position de ses pieds ou son coup, il peut exiger que l'adversaire relève ou joue sa balle, au choix de son propriétaire, sans pénalisation.
Si le golfeur considère que sa balle, qui se trouve sur le vert, peut être d'une aide quelconque pour son adversaire, il peut la relever ou jouer le premier, sans pénalisation.
Lorsque les deux balles se trouvent sur le vert, si la balle du golfeur frappe celle de son adversaire, le golfeur en court une pénalisation de deux coups et joue sa balle où elle se trouve. La balle de son adversaire doit être replacée.

Fitness Cardio © tous droits réservés - reproduction interdite