Activités de Cardio-training Fitness Cardio
Tapis de marche ou de course (Treadmill)
Cardio Training L'essor du jogging date du début des années 70, avant, la course était réservée à un nombre limité d'amateurs avec pour objectifs la compétition.

De nos jours, l'approche de la course à pied est différente, courir est devenu un mode de vie, une sorte d'hygiène de vie, bref un sport praticable par tous qui s'est considérablement démocratisé.

Réservées jusque-là majoritairement aux hommes, de nombreuses femmes se sont jointes au cortège des joggeurs du samedi matin.

Le jogging (ou course à pied) est un sport simple à pratiquer qui ne demande aucun appareil, il suffit d'une une bonne paire de chaussures, de vêtements de sport adéquat et vous pouvez commencer votre entrainement.

Achat : L'achat d'un tapis de marche pour son domicile, permet de courir même lorsque les conditions atmosphériques sont particulièrement rebutantes.
Lorsque votre agenda et vos occupations ne vous permettent pas de disposer du temps nécessaire pour vous préparer à courir, puis à vous rendre sur les lieux, la disponibilité immédiate d'une surface de course "prête à l'emploi" peut s'avérer un investissement intéressant pour votre santé.

Les tapis de marche et de course ont considérablement évolués dans les dernières années, la technologie et la popularité de ce sport aidant, on arrive maintenant a de véritable "station d'activité physique" pouvant non seulement vous permettre de marcher et de courir sur différents terrains, avec différentes configurations, mais également une analyse physique de votre séance.

il est possible de régler la vitesse de défilement du tapis. On peut simuler des entrainements de course en montée et même des programmes qui gèrent automatiquement la vitesse afin de conserver la fréquence cardiaque déterminée par l'utilisateur.

Tapis de marche : Mode d'emploi

Équipement : L'équipement pour la pratique du jogging sur tapis de course est la même que pour une activité en extérieur : de bonnes chaussures et une tenue adéquate, ample et confortable pour la pratique de la course.

Sécurité : Prenez toujours appui sur les barres de soutien prévu à cet effet, lorsque vous montez sur l'appareil ou que vous en descendiez. Faites de même lors des changements de vitesse ou des modifications de configuration de l'appareil. Ne sautez pas d'un tapis en marche, c'est idiot et ça peut faire très mal !

Lors de l'exercice, gardez le dos et la nuque droits, vous éviterez les raideurs et les douleurs dans la nuque, les épaules et le dos.
Courrez toujours au milieu du tapis et maintenez une distance avec le tableau de bord de l'appareil afin que celui-ci ne dérange pas dans vos mouvements. Restez tous de même à une distance vous permettant d'accéder rapidement aux fonctions de celui-ci.

En prévision de problème durant l'entrainement, prenez l'habitude de vous placer immédiatement dans une position sécuritaire : faites des simulations d'urgence en attrapant les reposes-mains et en vous plaçant immédiatement les jambes écartées sur les plaques latérales du tapis roulant.
Vous aurez ensuite tout le temps d'arrêter le tapis de course.

Si lors de l'entrainement vous êtes pris de maux de tête, de nausées ou de vertiges, ou simplement que vous sentez quelque chose anormal, arrêtez immédiatement l'entrainement et consultez un médecin.

En fin de séance n'arrêtez pas brutalement l'exercice. Ralentissez progressivement le rythme et ralentissez lentement jusqu'à l'arrêt total.
Terminez votre séance par une phase de retour au calme à l'aide d'étirements.

Installation d'un tapis de marche : l'appareil doit être installé dans un endroit adéquat, loin de zones humides et sur une surface plane et ferme.
Laissez des espaces autour de l'appareil, prévoyez une zone de dégagement pour monter et descendre de l'appareil, prévoyez également les cas d'urgence en cas de défaillance du matériel.
Assurez-vous que l'endroit où vous vous entrainez possède une bonne ventilation.
Pour éviter les coups de froid, ne vous entrainez pas dans les courants d'air !
Prévoyez une serviette de bain pour vous couvrir et vous essuyer à la fin de votre séance.

L'appareil de par son mécanisme peut générer de l'électricité statique. Tenez-en compte lors de l'installation et dans le choix de vos vêtements.

Conseils d'utilisation : Comme pour tous les sports, l'entrainement doit être progressif, un certain temps d'adaptation est nécessaire : courir sur place ne se fait pas naturellement ! Mais après quelques minutes, une fois passée la "bizarrerie" de la situation, la maitrise de l'appareil devient une deuxième nature.

Les premières fois, limitez votre entrainement à une vingtaine de minutes, par la suite, une fois la maitrise acquise, vous serez en mesure d'accomplir les entrainements normaux. _

Avant de commencer un entrainement, quel qu'il soit, consultez un médecin.

Il est indispensable de se familiariser avec les fonctions et le contrôle de votre tapis de course motorisé avant de commencer votre entrainement Avant même de vous lancer tête baisser dans un programme complet de remise en forme, prenez le temps d'étudier et d'essayer les fonctions disponibles de votre appareil. La maitrise des "outils" de votre remise en forme est indispensable avant de commencer n'importe quel programme physique.

Pour éviter tous risques de douleurs musculaires, commencez vos sessions par des mouvements d'échauffement et de mise en condition et terminez celles-ci par une phase de retour au calme à l'aide d'étirements.

Ne grimpez jamais directement sur la surface roulante du tapis mais toujours sur les bords fixes.

Commencer doucement le rythme d'exercice et augmenter progressivement l'allure ou l'inclinaison de votre tapis de marche, en fonction de vos capacités et des sensations que vous éprouvez.

Ce tapis qui se déroule sous les pieds est très utile pour travailler l'ensemble du corps et s'adonner au crosstraining.
Vous pouvez marcher, courir, ou combiner les deux.
Seize niveaux d'inclinaison vous permettent de travailler efficacement jambes et mollets.
Vous pouvez ainsi également moduler facilement l'intensité de l'effort sans avoir à ralentir ni accélérer.
Presque tous les bons tapis de course possèdent différents programmes jouant sur la vitesse et l'inclinaison.
Vous avez, par exemple, le choix entre «collines», «au hasard» (alternance de montées et de plats) ou «élimination des graisses».
Rien ne vous empêche non plus de travailler en mode manuel et de régler la vitesse et l'inclinaison à votre gré.
Grâce au travail des bras et des jambes, vous ne travaillerez pas seulement les jambes, mais aussi le haut du corps !

Si vous songez à vous acheter un tapis de course pour chez vous, veillez bien à ce qu'il ne soit pas mû par le seul mouvement des pieds, mais doté d'un moteur, car sinon c'est décourageant !

Si vous n'êtes pas grandement logé, il existe des tapis de course rabattables en hauteur.

Si vous souhaitez commencer par calculer votre limite inférieure d'élimination des graisses, familiarisez-vous tout d'abord avec l'appareil.

Marchez ou courrez lentement.
Si le tapis cahote et tremble, c'est que vous ne déroulez pas correctement vos plantes de pieds !
Le tapis de course permet de marcher, courir ou combiner les deux.
Comme pour le jogging, commencez par marcher d'un bon pas, afin de vous échauffer.

Marche sur tapis de course

La technique est la même que pour la marche en extérieur.

  • Placez-vous sur le tapis et tenez-vous aux poignées au début.
  • Appuyez sur la touche démarrer (start) et augmentez très progressivement la vitesse.
  • Commencez par 3 km/h, c'est très lent, mais il faut que vous vous habituiez au déroulement du tapis sous vos pieds.
  • Passez progressivement à 4,8 km/h, allure habituelle de la promenade.

Vérifiez ensuite votre technique

  • Épaules basses, omoplates serrées, menton et ventre rentrés.
  • Posez le pied sur le tapis, en commençant par le talon, et déroulez la plante jusqu'aux orteils.
  • Lâchez l'une des poignées.

Comment cela va-t-il ?

  • Dès que vous vous sentez sûr de vous, lâchez l'autre main.
  • Laissez les mains tomber, et balancez les bras d'un mouvement naturel.
  • Dès que vous vous sentez sûr de vous, fléchissez les bras à 60° et marchez d'un pas décidé comme pour la marche dynamique !
  • Ça y est, vous y êtes !
  • Vous pouvez maintenant augmenter progressivement la vitesse en passant tout d'abord à 5,0 km/h, puis à 5,5 km/h, mais gardez un œil sur votre cardio-fréquence-mètre.
  • Si votre fréquence cardiaque est trop élevée, réduisez la vitesse ; si elle est trop basse, accélérez ou bien augmentez légèrement l'inclinaison.

Vous vous apercevrez bien vite qu'il est beaucoup plus facile de maîtriser sa fréquence cardiaque sur un tapis de course qu'à l'extérieur !
L'efficacité en matière d'élimination des graisses n'en est que plus grande.
En courant devant un miroir, vous serez plus à même de juger de votre technique !

Course sur tapis de course

  • Commencez par marcher d'un pas décidé en suivant les mêmes consignes que pour la marche dynamique.
  • Une fois bien échauffé (au bout d'environ 6 mn), vous pouvez commencer à augmenter lentement la vitesse jusqu'à ce qu'il vous devienne difficile de ne pas vous mettre à courir.
  • La vitesse doit, en tout cas, être supérieure à 6 km/h.
  • La technique est la même que pour la course en extérieur.
  • N'oubliez pas le retour au calme à la fin : faites à nouveau 5 ou 6 mn de marche dynamique, à moins que vous vouliez passer à un autre appareil.
Fitness Cardio © tous droits réservés - reproduction interdite