Activités de Cardio-training Fitness Cardio
Tennis

Le tennis tire son origine du «Royal Tennis» pratiqué en Angleterre au début du XIX ème siècle et qui venait lui-même du Jeu de paume.
Les historiens ne s'entendent pas sur le nom de l'inventeur du tennis moderne. Il existait en effet plusieurs versions du jeu vers 1870. En 1880, le Marylebone Cricket Club et le All-England Croquet Club (qui organisa le premier tournoi de Wimbledon) publièrent le premier livret de règlements du tennis.

Les règlements qui prévalent aujourd'hui sont ceux de la Fédération Internationale de Tennis (F.I.T.), créée en 1912.
Le tennis fut inscrit au programme des jeux olympiques de 1896 à 1924. Il fit partie des sports de démonstration à los angeles (1984) et fera partie du programme des jeux de la XXXIV ème olympiade (1988). Les grands tournois sont les internationaux d'Angleterre (Wimbledon), de France (Roland-Garros), des États-unis (Flushing Meadow) et d'Australie.

Le tennis consiste à renvoyer la balle au-dessus d'un filet à l'aide d'une raquette de sorte qu'elle touche le terrain de l'adversaire, tout en cherchant à rendre à celui-ci le retour impossible. Le jeu peut opposer deux (simple) ou quatre (double) joueurs.

Terrain et équipement

Court

On joue encore au tennis sur des courts gazonnés (lawn tennis) mais les terrains actuels sont couverts d'un revêtement synthétique ou peuvent avoir une surface d'asphalte, de tartan ou en cendrée.
Le court est un rectangle de 78 pi (23,75 m) de long sur 27 pi (8,25 m) de large.
Il comporte des lignes qui délimitent la surface du terrain pour le simple et le double.
Les lignes sont de couleur blanche et doivent avoir 2 po (5 cm) de large.
La ligne de fond et les lignes de côté délimitent le terrain pour le double.
Les lignes de côté pour le simple se situent à 4 pi 6 po (1,35 m) à l'intérieur des lignes de côté extrêmes.
Ces lignes marquent aussi la limite de la zone de service au double.
Les lignes de service sont parallèles au filet, à 21 pi (6,40 m) de celui-ci.
La ligne médiane de service, tracée à égale distance des lignes de côté et parallèle à celles-ci, doit avoir 2 po (5 cm) de large.
La ligne médiane de service divise le terrain de chaque côté du filet en deux parties égales, dénommées courts de service gauche et droit.
La marque centrale, inscrite dans le prolongement imaginaire de la ligne médiane de service, divise la ligne de fond en deux parties égales; elle a 4 po (10 cm) de long.

Filet

Le filet est tendu au milieu du terrain par une corde ou un câble métallique dont chaque bout est attaché à des poteaux de 3 pi 6 po (1,05 m) de haut et dont le diamètre ne doit pas dépasser 6 po (15 cm).
Les poteaux sont installés à 3 pi (90 cm) à l'extérieur de chaque ligne de côté.
La hauteur du filet tendu est de 3 pi (90 cm) au centre; il est retenu en place par une sangle n'ayant pas plus de 2 po (5 cm) de large.
Le filet est tendu complètement de manière à remplir l'espace entre les deux poteaux. Il doit avoir des mailles suffisamment petites pour empêcher les balles de passer au travers.
Une bande blanche large de 2 po (5 cm) à 2 1/2 po (6,4 cm) recouvre la corde ou le câble métallique et la partie supérieure du filet.

Raquette

La raquette ne peut avoir plus de 12 1/2 po (32 cm) de large et 32 po (81 cm) de long.
L'intérieur du cadre, où le cordage est tendu, ne doit pas avoir plus de 11 1/2 po (29 cm) sur 15 1/2 po (39 cm).
Les cordes doivent être entrelacées ou fixées à leur point de croisement.
Chaque corde est nécessairement reliée au cadre.
La densité des cordes au centre doit être au moins égale à la densité moyenne du cordage.

Balle

La balle est de couleur jaune ou blanche.
Elle doit avoir une surface unie, sans couture.
Son diamètre est de 2 1/2 po (6,4 cm) à 2 5/8 po (6,7 cm) et son poids, de 2 onces (57 g) à 2 1/16 onces (59 g).
La balle lâchée à 8 pi (2,45 m) du sol sur un plancher de béton doit rebondir de 53 po (1,35 m) à 58 po (1,47 m).

Tenue

Les joueurs portent des chaussures de tennis; les hommes portent shorts et maillots, et les femmes, shorts ou jupettes et maillots.

Joueurs et officiels

Joueurs

Il peut y avoir un joueur (simple) ou deux joueurs (double) par côté.
La F.I.T. Distingue entre les tournois amateurs et professionnels.
Il peut y avoir des simples messieurs et dames, des doubles messieurs et dames et des doubles mixtes.

Officiels

En général, il n'y a qu'un arbitre qui prend place à l'extrémité du filet.
Les joueurs font office de juges de lignes, juges de filet et juges de fautes.

Lors des compétitions internationales, les officiels sont :

  • l'arbitre, dont la décision est finale et prime celles des autres officiels.
  • les juges de lignes.
  • les juges de filet.
  • les juges de fautes de pied.
Lorsqu'un juge-arbitre est nommé, les joueurs peuvent faire appel devant lui sur un point de droit, à la suite d'une décision de l'arbitre.
L'arbitre siégeant peut corriger les décisions des différents juges ; s'il y a un juge-arbitre, celui-ci peut changer la décision de l'un des juges ou demander que le point soit rejoué.

Règles générales

Durée

Un match comporte un nombre maximal de 5 manches (messieurs) ou 3 manches (dames et doubles mixtes).
Le match prend fin lorsqu'un joueur ou une équipe a remporté 3 manches sur 5 ou 2 manches sur 3.
Le jeu est continu depuis le premier service jusqu'à la conclusion de la rencontre. Cependant, les joueurs peuvent prendre un repos si l'un d'eux le demande après la troisième manche (ou la deuxième chez les dames).
La pause est alors de 10 min (ou jusqu'à 45 min lorsque le tournoi se déroule sous les tropiques).
Il ne doit pas s'écouler plus de 30 s entre la fin d'un point et le moment où le service est effectué pour le point suivant.
Lorsque les joueurs changent de côté, on alloue 90 s de la fin du jeu jusqu'au moment où les joueurs reprennent le jeu suivant.
L'épreuve peut être suspendue par l'arbitre lorsque des circonstances indépendantes du contrôle des joueurs rendent une telle interruption nécessaire.
On ne doit jamais arrêter ou retarder le jeu pour permettre à un joueur de retrouver ses forces ou son souffle.

Choix du côté et du service

Le choix du côté et du service pour le premier jeu est déterminé par tirage au sort.
Le joueur qui gagne le tirage au sort peut choisir de servir ou de relancer; l'autre joueur choisit alors le côté.
Si le joueur favorisé par le sort choisit le côté, son adversaire a le choix de servir ou de relancer.

Changement de côté

Les joueurs changent de côté à la fin des premier et troisième jeux, ainsi qu'à la fin de tous les jeux impairs dans chaque manche.
Il en est de même à la fin de chaque manche, à moins que le total des jeux de la manche donne un nombre pair. Dans ce cas, le changement ne se fera qu'après le premier jeu de la manche suivante.
Si une erreur se produit et que l'ordre n'est pas respecté, les joueurs doivent reprendre l'ordre normal dès que l'erreur est découverte. La marque ne change pas.

Aide extérieure

En simple, les joueurs ne peuvent recevoir ni conseils ni informations lors d'un match.
En double, lorsque les équipes changent de côté (à moins qu'il ne s'agisse d'un jeu décisif), les joueurs peuvent parler au capitaine de l'équipe s'il est sur le terrain.

Changement de balle

Si le règlement adopté pour le tournoi prévoit que les balles seront changées après un nombre donné de jeux et que cela n'a pas été fait, le changement se fera au prochain service du joueur qui aurait dû mettre la nouvelle balle en jeu.

Ordre du service (simple)

Le joueur qui met la balle en jeu est le serveur, et son adversaire, le relanceur.
Lors du premier service d'un jeu, le joueur qui a le service doit se placer en arrière de la ligne de fond, du côté du demi-terrain droit, et servir sur le demi-terrain diagonalement opposé.
Par la suite, le serveur se tiendra alternativement derrière l'un ou l'autre des demi-terrains. Il faut toujours servir en direction du demi-terrain diagonalement opposé.

Ordre du service (double)

L'équipe qui a le service au premier jeu de chaque manche doit désigner le joueur qui servira le premier.
L'équipe adverse désigne de même le joueur qui servira au deuxième jeu.

L'alternance du service se fait de la manière suivante :

  • au premier jeu, le joueur qui a le service sert la balle à l'un et à l'autre des adversaires à tour de rôle.
  • au deuxième jeu, les équipes changent de côté et le serveur de la seconde équipe sert en direction de l'un et l'autre des adversaires à tour de rôle.
  • au troisième jeu, c'est le partenaire du joueur qui a servi au premier jeu qui sert en alternance en direction de l'un et l'autre des adversaires, en commençant par le joueur qui a reçu le premier service.
  • au quatrième jeu, les équipes changent de côté et le partenaire de celui qui a servi au deuxième jeu sert en alternance en direction de l'un et l'autre des adversaires, en commençant par le joueur qui a reçu le service au deuxième jeu.
L'ordre du service change ainsi d'une fois à l'autre pour le reste de chaque manche.

Fautes de service

Si un joueur sert alors que ce n'est pas son tour et que l'on constate l'erreur pendant le jeu, la marque ne change pas mais il y a reprise du service.
Si l'on constate qu'il y a eu une erreur dans l'ordre du service après que le jeu soit terminé, la marque ne change pas et l'ordre de service demeure tel qu'il est modifié.
Si un joueur se trompe de côté, la marque ne change pas mais il y a reprise du service dès que l'erreur est constatée.

Service

Immédiatement avant de commencer à servir, le serveur aura les deux pieds au repos derrière la ligne de fond, entre la marque centrale et la ligne de côté.
Le serveur lance la balle en l'air avec la main dans n'importe quelle direction, et il la frappe avec la raquette avant qu'elle n'ait touché le sol.
Pendant toute la durée du service, le serveur ne peut ni changer de place en marchant ou en courant ni toucher du pied une partie du court autre que celle d'où il sert.
Le service est considéré comme achevé lors de l'impact de la raquette avec la balle.
La balle de service doit passer au-dessus du filet et toucher le sol dans le carré de service opposé, en diagonale.
Le service est valable si la balle touche l'une des lignes qui délimitent ce carré.
Il n'y a pas de faute, le service est valable et le serveur gagne le point lorsque la balle touche l'adversaire ou une partie de son équipement après avoir passé le filet et avant de toucher le sol à l'intérieur du carré de service.

Fautes de service

Il y a faute de service :

  • si la balle ne touche pas le sol dans le carré de service diagonalement opposé au côté de service occupé par le serveur.
  • si le serveur manque la balle en essayant de la frapper.
  • si, avant de toucher le sol, la balle de service touche une des dépendances permanentes du terrain ou, en double, le partenaire du serveur.
Après une faute, s'il s'agit de la première, le serveur sert de nouveau, de la même moitié du terrain, sa deuxième balle de service.
S'il s'agit d'une seconde faute d'affilée, le serveur perd le point.
On ne peut plus compter de faute lorsque le service suivant a été exécuté.

Let

Le let est une remise en jeu.
Le service doit être repris si la balle tombe en jeu après avoir touché le filet, la bande ou la sangle.
Le service est aussi repris s'il a été effectué avant que le relanceur soit prêt, sauf si celui-ci essaie de retourner la balle. Il ne peut toute fois pas réclamer une faute, s'il déclare qu'il n'était pas prêt, lorsque la balle de service n'est pas tombée dans le carré de service.
L'arbitre peut exiger que le point soit rejoué s'il juge qu'une interruption du jeu est nécessaire, s'il est incapable de prendre une décision sur une question de fait ou s'il juge qu'un joueur a été gêné dans l'exécution de son coup par une chose qui ne dépend pas de son contrôle (sauf s'il s'agit de dépendances permanentes du terrain).

Balle en jeu

Une balle est en jeu à partir du moment où elle est frappée par le serveur.

Renvoi de la balle

Au simple, chaque joueur doit renvoyer la balle directement au jeu, par-dessus le filet, avant qu'elle ne touche deux fois le sol.
En double, la balle peut être renvoyée par l'un ou l'autre des joueurs de l'équipe.
Après un service, le relanceur doit attendre que la balle ait touché le sol avant de la renvoyer.
En cours de jeu, les joueurs ont le droit de toucher la balle avant ou après son rebond.
Un joueur perd le point s'il envoie la balle hors des limites du terrain, même s'il elle y revient après le rebond.
Si la balle est interceptée par l'adversaire avant de toucher le sol hors des limites du terrain, le jeu se poursuit normalement.
Si la balle touche une dépendance permanente du terrain après le rebond (à l'exception du filet, des poteaux, de la corde ou du câble, de la sangle ou de la bande), le joueur qui l'a frappée gagne le point; si elle touche avant le rebond, il perd le point.
Le coup est bon si la balle touche le filet, les poteaux, la corde ou le câble, la sangle ou la bande, pourvu qu'elle soit passée au-dessus de l'un d'eux et soit tombée sur le sol à l'intérieur des limites du terrain.
Le coup est bon si la raquette d'un joueur passe par-dessus le filet après qu'il ait retourné la balle, à condition qu'il ait frappé la balle de son côté du filet.
Si la balle touche le sol à l'intérieur des limites réglementaires mais rebondit de l'autre côté du filet ou y est poussée par le vent, le joueur dont c'est le tour de frapper la balle peut frapper celle-ci par-dessus le filet pour autant que ni lui, ni ses vêtements, ni sa raquette ne touchent le filet, les poteaux, la corde ou le câble, la sangle ou la bande ou le sol du côté de l'adversaire.
Un joueur a le droit de renvoyer une balle qui a dévié après avoir frappé une autre balle qui se trouvait sur le terrain.

Marque

Points

Le joueur gagne le point :

  • s'il sert et que la balle touche le relanceur, ses vêtements ou son équipement avant de toucher le sol, à moins qu'elle ne soit let.
  • si son adversaire est au service et commet deux fautes consécutives.
  • lorsque l'adversaire ne réussit pas à renvoyer la balle directement au jeu, par-dessus le filet, avant qu'elle ne touche deux fois le sol.
  • lorsque l'adversaire renvoie la balle au jeu et qu'elle frappe le sol, une dépendance permanente du terrain ou tout autre objet à l'extérieur des lignes délimitant le terrain du joueur.
  • lorsque l'adversaire ne renvoie pas correctement la balle prise de volée alors qu'il se trouve en dehors des limites du terrain.
  • lorsque l'adversaire frappe la balle de volée avant qu'elle ne passe le filet.
  • lorsque l'adversaire touche ou frappe la balle plus d'une fois avec sa raquette.
  • lorsque l'adversaire lance sa raquette vers la balle et la touche.
  • lorsque la balle en jeu touche le joueur, ses vêtements ou son équipement (à l'exception de sa raquette).
  • lorsque l'adversaire touche le filet avec sa raquette ou une partie de ses vêtements.
  • lorsque l'adversaire cherche délibérément à le gêner au moment où il exécute son coup.
Décompte des points

Au début du match, la marque est de 0-0 (love).
Le joueur qui gagne le premier point a une marque de 15.
S'il gagne le deuxième point, on compte alors 30.
S'il gagne le troisième point, on compte 40 et le quatrième point constitue le jeu à moins qu'il y ait égalité des marques.
Dans ce dernier cas, le point suivant gagné par un joueur constitue pour lui un avantage.
Si ce même joueur gagne le point suivant, il gagne le jeu.
Si c'est son adversaire qui gagne le point suivant, il y a de nouveau égalité et la partie continue jusqu'à ce qu'un joueur ait gagné deux points de suite après l'égalité.
Ce joueur gagne alors le jeu.

Manche et match

Il ne peut y avoir plus de 5 manches dans une partie (3 manches chez les dames).
Le joueur ou l'équipe qui a le premier gagné six jeux gagne une manche à condition qu'il ait une avance de deux jeux sur l'adversaire.
Si nécessaire, la manche doit se prolonger jusqu'à ce que l'un des adversaires ait une avance de deux jeux.

Bris d'égalité

Il existe plusieurs systèmes de bris d'égalité (Tiebreak) ; il revient au comité d'organisation du tournoi de décider du système qui s'appliquera en cas d'égalité.
Lors des tournois sanctionnés par la F.I.T., on utilise le système «7 de 12» lorsque la marque a atteint 6 partout.
En général, on n'utilise pas ce système dans les troisième ou cinquième manches des parties respectivement prévues en trois ou cinq manches, à moins qu'on en ait fait l'annonce avant le début du match.
Lors du bris d'égalité, le gagnant du point marque un seul point. Le joueur qui gagne le premier 7 points gagne le jeu et la manche, à condition qu'il ait deux points d'avance sur son adversaire.

Service en bris d'égalité

Le joueur dont c'est le tour de servir se place en arrière de la ligne de fond, du côté du demi-terrain droit, et sert sur le demi-terrain diagonalement opposé.
Son adversaire sert le deuxième point en se plaçant en arrière de la ligne de fond, du côté du demi-terrain gauche.
C'est toujours l'adversaire qui sert le troisième point en changeant de côté derrière la ligne de fond.
Le joueur qui a fait le premier service sert les quatrième et cinquième points, du côté gauche, puis droit.
L'adversaire sert le sixième point à partir du côté gauche.
Après six points, les joueurs changent de côté.
Le joueur qui a effectué le premier service reçoit la balle.
Son adversaire sert du côté droit.
Aux huitième et neuvième points, le service revient au premier serveur qui sert du côté gauche, puis du côté droit.
Son adversaire sert aux dixième et onzième points. Le joueur quia effectué le premier service sert enfin le dernier point.
Si l'égalité persiste, le jeu se poursuit jusqu'à ce qu'il y ait une marge de deux points entre les joueurs.
Tous les six points, les joueurs changent de côté.
En double, l'ordre de service en bris d'égalité est similaire.
Le joueur dont c'est le tour sert le premier point.
Par la suite, chaque joueur sert tour à tour deux points, dans le même ordre que celui suivi au cours de la manche, jusqu'à ce que le jeu et la manche soient gagnés par une équipe.

Pénalisation

Dans certains tournois, l'arbitre peut donner des points de pénalisation lorsqu'un joueur nuit au bon déroulement du match ou adopte une attitude non sportive.
Lors d'une première offense, l'arbitre donne un avertissement.
S'il y a récidive, le joueur perd son prochain point.
S'il y a une troisième offense, le joueur perd la manche en cours ou la manche suivante si l'infraction est commise lors d'une pause.
S'il y a une quatrième offense, le joueur fautif perd automatiquement le match.
Chez les professionnels, il arrive que les différents organismes de réglementation imposent des pénalisations en argent aux joueurs qui manquent à l'esprit sportif.

Fitness Cardio © tous droits réservés - reproduction interdite